Le ministre Blanquer a raison au moins sur une chose : « on ne fait pas grève contre un virus » d’ailleurs cela ne viendrait à l’idée de personne! En revanche une manifestation contre un ministre qui s’évertue à démonter l’école, à mettre les enseignants au pas, depuis sa nomination il y a bientôt 5 ans. Ça les enseignants l’ont rendu possible hier! Ce mouvement important dans la période (crise sanitaire, présidentielle) laissera des traces et fera, gageons-le, des émules.