L’État par le biais de la Direction Générale des Finances Publiques (DGFIP) veut fermer la perception illibérienne a partir de janvier 2022 en commençant par une fermeture partielle en juin 2021. Notre perception reçoit 10000 usagers par an de tout le canton. Nous ne laisserons pas faire cette amputation du service public et appellerons les élus, la population du canton, les salariés à se battre, à résister, à empêcher ce mauvais coup contre notre territoire et ses habitant-e-s. L’état, si prompt à nous expliquer comment faire des économies et prône la diminution voire la disparition des services publics, commence par nous priver d’un revenu de 30000€ (le loyer annuel de la perception). Enlever un service public à une commune déjà fragilisée qui a un quartier politique de la ville, quand on sait l’importance de cette présence dans des villes et des cantons comme celui d’Elne et leur population, c’est un crime. Nous comptons sur les élus et la population des communes concernées sur le canton « La Plaine d’Illibéris » pour se mobiliser le moment venu.
Nicolas Garcia.