Le quotidien communiste l’humanité a publié hier des extraits de ma lettre ouverte aux députés français qui siègent à l’Assemblée Nationale et aux députés européens, élus il y a 15 jours. La lettre porte sur la liberté, le droit des élus, l’immunité parlementaire, la présomption d’innocence, la prison préventive en Espagne à l’égard des prisonniers politiques catalans. Sept d’entre eux ont été autorisés à se présenter aux élections européennes, aux législatives et sénatoriales en Espagne. Élus ils ne peuvent siéger c’est inacceptable. (Voir lettre ouverte complète sur ce blog.)

Nicolas Garcia.