C’est un congrès important pour les communistes, il aura lieu en juin ou en novembre. En perte de vitesse dans la société même si 33% des français ne rejettent pas le « communisme »; en chute dans les élections même s’il compte encore de nombreux élus régionaux, européens et locaux qui la plupart du temps font le bonheur de leurs administrés et s’il dispose d’un groupe parlementaire dans chacune des Assemblées (Nationale et Sénat), le PCF affrontera de nombreux défis à ce congrès. Peut-il disparaître, vivoter ou se relancer? Beaucoup dépend de notre peuple mais beaucoup dépend de lui aussi. Quelles questions seront mises en avant dans le projet des communistes français du 21 ème siècle, le marxisme sera-t-il une des clés de leur pensée, le communisme leur projet de société, le rassemblement large le moyen de transformer socialement la société et le rapport à la nature, le parti l’outil adéquat? Autant de questions, auxquelles les adhérentes et adhérents sont invités à répondre avant le 18 novembre prochain. Partout dans le pays les communistes vont se réunir échanger, débattre puis, pour celles et ceux qui ne l’ont déjà fait, remplir la consultation qui leur est proposé par internet ou sur papier. Il va de soi que cette période préparatoire au congrès ne se fait pas en vase clos et que les communistes continuent d’être présents dans les mouvements sociaux et sur les points de rencontre, les marchés etc…

Nicolas Garcia.