je remercie L’Independant d’avoir publier, le 9 août dernier, ma position personnelle concernant le nom  » Occitanie – Pays Catalan » pour la région. Sur le fond, je ne retire rien de ce communiqué. Cependant, celui-ci a été écrit fin juin, il y a donc forcément sur la forme, des éléments qui peuvent apparaître décalés. Même si je ne doute pas que chacune ou chacun aura rectifié, je tiens à apporter quelques précisions : depuis fin juin, le collectif SEM c’est ravisé et a bien compris le piège dans lequel il était tombé ; le Conseil Départemental s’est clairement prononcé à l’unanimité pour « Occitanie-Pays Catalan » et l’association collectif pour un recours, dont je suis un des premiers signataires, est née et s’active. Il est indéniable que les choses avancent dans le bon sens, je reste toutefois convaincu que « notre camp », celui qui veut faire reculer Carole Delga sur la question du nom, manque d’unité pour gagner. J’ai donc réitéré ma proposition que soit organisée une manifestation unitaire, où chacune et chacun mettraient en sommeil pour quelques heures, ses revendications spécifiques pour légitimes qu’elles soient. J’avais suggéré fin août pour trois raisons :
– Que personne n’ait à « avaler son chapeau », comme on dit.
– Pour ne pas interférer avec la Diada (11 septembre), fête nationale, devenue journée revendicative pour l’Independance, essentiellement pour les catalans du sud.
– Enfin pour que les communistes qui le souhaitent et moi en particulier puissions être là, en effet le week-end du 11 septembre coïncide avec la Fête de l’Huma .
Néanmoins si tout le monde est d’accord pour le 10 septembre c’est très bien !
L’essentiel est que cette manifestation unitaire ( SEM, CDC, Asso pour le Recours, Syocat, citoyens à titre individuel…)ait lieu et qu’elle ne soit porteuse que d’un mot d’ordre, d’une seule banderole (bilingues):  » Occitanie-Pays Catalan et rien d’autres », derrière lesquels tous puissent se retrouver. A titre personnel, meme si je n’y suis pas physiquement présent, parce qu’à Paris pour la fête de l’Huma, je soutien et j’appelle à participer à cette manifestation’ si elle porte le contenu que je viens de décrire. Quand à celles et ceux qui pourraient penser qu’il y a des choses plus importantes, je les invite à ne pas hiérarchiser les problèmes. On peut être pour le retrait d’El Khomry, contre le TAFTA, pour le pouvoir d’achat, la paix, la liberté, contre la finance…. Et milité pour que Pays Catalan figure au nom de la région. L’un n’empêche pas l’autre au contraire !
Nicolas Garcia