Certes il y notre jeune pompier catalan qui est décédé, sa mort ainsi que la blessure de ses trois frères de sang et de feu, nous consternent et nous attristent profondément. Nous consternent et nous attristent tout aussi profondément les 84 assassinats et les plus de 200 tentatives d’assassinats perpétrés à Nice par ce fou de dieu, ou pas d’ailleurs, mais fou et sanguinaire quand même. Rien ne pourra effacer la douleur, la colère, la compassion, le deuil, l’envie de comprendre et de parvenir à éviter ça… rien, non rien… La vie doit pourtant continuer, précisément pour que celles et ceux qui veulent nous terroriser, freiner la normalité de nos existences ne gagnent même pas d’un centimètre.

Alors oui l’été se poursuit, les luttes, les combats, les fêtes, les repas, la mer, la montagne, sans oublier, sans manquer de respect aux mémoires…

Dans ce cadre là, la bataille pour « Occitanie-Pays Catalan » qui est aussi du vivre ensemble se poursuit… sur plusieurs fronts.

Celui du recours que je soutiens car j’en suis un des premiers signataires et celui de l’organisation d’une manifestation « unitaire » rassembleuse de toutes celles et ceux qui veulent que la nouvelle région s’appelle Occitanie-Pays Catalan ». « Ce rassemblement doit avoir lieu très vite et n’avoir qu’un seul thème, une seule banderole « Occitania-Païs català, i res més ».

Les choses ne s’opposent pas au contraire et je vous invite à signer et à renvoyer votre fiche individuelle d’adhésion au recours, jointe à cet article sur mon blog.

Nicolas Garcia.

Ci dessous le formulaire d’adhésion au recours à remplir et à renvoyer, à lire aussi une interview parue dans le Travailleur Catalan.