Combien y avait-il d’illibériennes et d’illibériens à la grande manifestation du 10 septembre pour dire oui à « Occitanie-Pays Catalan » ou « Oui au Pays Catalan », qui a réuni entre 10 et 15000 personnes à Perpinyà. Beaucoup certainement et beaucoup d’autres y étaient par procuration. La majorité municipale d’Elne semble ne pas les avoir entendu. En effet, le conseil municipal de la ville d’Elne se réunira demain mercredi 14 septembre, le point numéro 29 de l’ordre du jour concerne le sujet du nom de la région. La proposition du maire (voir photo ci-dessous) est surréaliste, totalement en décalage avec l’actualité. En effet la motion que le maire propose au conseil municipal précise bien que la commune placera des panneaux en entrée de ville où figurera « Pays Catalan », mais la motion ne soutient pas le recours citoyen au Conseil d’Etat pour que la région s’appelle « Occitanie-Pays Catalan ». Il y a pire, la délibération propose que la région s’appelle « Pyrénées-Méditerranée ». Au delà de l’ânerie que cela représente, voilà un nouveau témoignage de l’incompétence des élus de la majorité municipale d’Elne qui n’ont même pas vu que ce débat n’est, de fait, plus d’actualité. En effet, c’est entre Occitanie ou Occitanie-Pays Catalan que cela se jouent maintenant.

Me concernant et concernant le groupe d’opposition que j’anime, nous proposerons demain soir au conseil municipal une délibération soutenant le recours citoyen pour que la région s’appelle « Occitanie-Pays Catalan » et affirmant clairement que la commune d’Elne souhaite que la région se nomme « Occitanie – Pays Catalan ». Concernant les panneaux de signalisation nous ne sommes pas contre Pays Catalan, mais Occitanie-Pays Catalan en bilingue serait pas mal aussi.

Nicolas Garcia.

Photo du point 29 de l'ordre du jour du conseil municial d'Elne qui se réuni le mercredi 14 septembre 2016

Photo du point 29 de l’ordre du jour du conseil municipal d’Elne qui se réunit le mercredi 14 septembre 2016.