Dans son discours solennel de jeudi 12 mars Emmanuel Macron a notamment déclaré « Ce que révèle la pandémie, c’est qu’il est des biens et des services qui doivent être placés en dehors des lois du marché. Déléguer notre alimentation, notre protection, notre capacité à soigner, notre cadre de vie, au fond à d’autres est une folie ». Chiche! Pour une fois je suis d’accord avec le Président surtout lorsqu’il brûle un système qu’il a prôné, adoré, défendu, mis en place (santé publique, privatisation des aéroports …). Enfin peut être, nous (entre autres les communistes) ne serons plus traités comme des hérétiques, accusés de bolchévisation, montrés comme des archaïques lorsque nous dénoncerons, comme nous n’avons jamais cessé de le faire, le capitalisme, particulièrement sous sa forme libérale ou ultra libérale, comme étant le plus grand prédateur pour la planète et pour les humains qui y vivent.

Nicolas Garcia