Ensemble, pour un monde nouveau !

La grève continue en mairie d’Elne face à l’entêtement du maire et de sa majorité.

Nouvel arrêt de travail à la mairie d’Elne en ce lundi 23 octobre. Le maire entend imposer la délégation qu’il veut recevoir aux grévistes. Du jamais vu dans une lutte! Ce qui frappe dans cette action c’est qu’elle ne porte pas sur de meilleurs salaires, le temps de travail… mais uniquement sur le respect de la dignité des salariés, bafouée depuis 4 ans au point qu’une dizaine de personnes ont du quitter la mairie après être passés (ou poussés) pour certains à la dépression.

PS : Le groupe communiste – Socialiste et Citoyen du conseil municipal d’Elne, composé de Jacques Fajula, Annie Pezin (présidente), Mathieu Stubert, Roland Castanier et Nicolas Garcia a demandé au maire une réunion extraordinaire du conseil municipal pour traiter de ce problème. 

Nicolas Garcia.

 

 

 

2 Commentaires

  1. Martine M

    Je me répète volontairement en disant : « il était temps » . En fait, chacun s’est battu de son côté. Cette grève permet aussi de remettre certaines pendules à l’heure, à plusieurs niveaux. D’exprimer les non-dit et de compter les opportunistes et les bouffeurs de lentilles.
    D’ici quelques jours, Michel va dire NON et leur tenir tête. Sans crainte, j’ai pris mes précautions, l’avocat et le préfet sont au courant, Bruno aussi à qui Michel a donné mes courriers. Ne publies pas ce message.
    Tu es repassé hier soir sur Radio Arrels et je t’ai écouté. Je ne savais pas que tu t’exprimais aussi bien en catalan.
    Fins aviat.

  2. deschamps

    bien sur qu »en tant qu’habitante d’elne je suis de tout coeur avec les employés de la mairie, si les habitants pouvaient faire une grève, beaucoup la feraient volontier. On en a assez de ce sectarisme et l’autorité à la Macron

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *