Dans le France Macroniste, il n’y a aucune sorte d’indulgence pour les personnes qui contestent la politique de Macron et plus largement du système capitaliste ultra-libéral, contre lesquels se déploient l’agressivité policière et judiciaire commandées, qui sont poursuivies, emprisonnées, fichées adn. En revanche un député de La République en marche, Patrice Anato, député La République En Marche (LREM) de Seine Saint Denis, a vu ses comptes de campagne rejetés par la CNCCFP, mais le Conseil Constitutionnel n’a pas jugé utile de prononcer son inéligibilité. Dans le même temps, comme aime à dire le Président des riches, en pleine période de lutte et de rejet de son projet retraite qui favorisera les fonds de pensions et d’investissements, ce dernier décore de la Légion d’Honneur Jean-François Cirelli. Ce haut-fonctionnaire et chef d’entreprise français a été directeur adjoint de cabinet du Premier ministre de droite Jean Pierre Raffarin, vice-président et directeur général délégué de GDF-SUEZ, puis cadre dirigeant du groupe Enjie. Le plus inquiétant et grave c’est qu’il exerce aujourd’hui la présidence de BlackRock France depuis le 4 janvier 2016. Sa société gère en France, nous « des fonds de retraite pour le compte d’entreprises locales, afin d’aider les salariés à se constituer une épargne … » et propose également « des solutions de placement et des solutions technologiques dans le domaine de l’épargne-retraite ». Tiens, tiens!
BlackRock gère 27,5 milliards d’€ pour le compte de clients français : des compagnies d’assurance, des caisses de retraite, des institutions officielles, des entreprises, des banques traditionnelles et digitales ainsi que des fonds de dotation.
Bref des gens qui se frottent les mains des intentions d’E Macron qui sert leurs intérêts, ceux des riches et de la finance parce qu’il est des leurs.
Celles et ceux qui contestent ce projet de retraites ont plus que jamais raison!
Nicolas Garcia.