En général c’est par le repas composé d’agneau catalan grillé et de pommes de terre Bea frites, que débute la traditionnelle fête patronale de Latour Bas Elne, pour Saint Jacques. Cette année n’a pas failli à la tradition. Et comme tous les ans cela a été un plaisir de retrouver des amis d’adolescence et les habitantes et habitants du canton. J’étais aux côtés du maire de la commune invitante, de mon camarade Jean André Magdalou, maire d’Alénya et de ma collègue socialiste du Conseil Départemental et du canton Marie Pierre Sadourny.
Des centaines de personnes, jeunes et moins jeunes, femmes, hommes, élus,  citoyens, bandas. Les plus sages, après un seul voire deux petits verres de jaune ou de muscat, ont patienté dans l’interminable file d’attente pour accéder au bon repas préparé par les bénévoles. Quant au plus chauds, c’est autour de la fontaine face à la mairie qu’ils se sont retrouvés pour « una fart de fils ». Comme dit la chanson : un occità ne peut pas dire cela…

Nicolas Garcia.

image image image image