Nous étions au moins 200 devant ce que Dali appelait le centre du monde mardi 31 décembre 2019 pour montrer notre détermination contre le projet retraites impulsé par E Macron, son gouvernement et ses députés. A la veille du réveillon marquant le passage à la nouvelle année, beaucoup de cheminots et d’enseignants de la CGT, FO ou la FSU demeurent déterminés à faire reculer les fossoyeurs de notre système de retraites, ceux qui veulent nous faire travailler plus longtemps pour toucher une retraite de misère et qui veulent enrichir les assurances et autres retraites complémentaires privées.

Nicolas Garcia.