Vendredi 7 juillet, à l’initiative de la ville d’Elne, Stéphane Berhault, architecte du Patrimoine, présentait le chantier de restauration de notre monument historique de la ville haute, l’ensemble cathédral. Outre le Conseil départemental et les autres partenaires, la municipalité a convié à l’événement riverains, représentants de l’évêché, et autres mécènes qui ont aidé la commune à faire face à sa part (20%) du coût des travaux, le reste étant assumé par l’Etat (50 %), la Région (10 %), et le Conseil Département (20 %).

Comme l’a annoncé Monsieur le Maire, empêchés par d’autres responsabilités, Marie-Pierre Sadourny et moi-même avions demandé à Annie Pezin de nous représenter pour l’occasion.

Déjà évoqué sur ce blog, ce projet me tient à cœur, non seulement comme vice-président du Conseil départemental 66, mais aussi comme ancien maire, puisque c’est à ce titre, qu’avec ma majorité, nous avons travaillé pendant 3 ans (2010 à 2013) à monter le dossier, suivre l’étude avant travaux, finaliser le projet de restauration, et s’assurer des subventions de l’Etat et des collectivités partenaires de la ville d’Elne.

Et dans l’intérêt de notre patrimoine commun, la précédente équipe municipale que j’animais ne peut que se féliciter et s’enorgueillir de voir l’actuelle municipalité poursuivre cette aventure avec l’aide du Département dont Marie-Pierre Sadourny et moi sommes les élus sur Elne . L’histoire serait encore plus agréable à raconter si le groupe majoritaire n’oubliait pas systématiquement d’inviter officiellement aux réunions et visites de chantier le représentant du Conseil départemental que je suis (financeur du projet à même hauteur que la commune), et à tout le moins Annie Pezin, élue municipale qui en son temps (2010-2013) a porté le projet initial… Décidément, on ne se refait pas !

Nicolas Garcia.