Demain vendredi nous sommes le 1er mai, la fête du travail, la fête de toutes les luttes et de tous les conquis sociaux du mouvement ouvrier sur la planète depuis l’abolition du servage, même si la célébration existe depuis à peine plus d’un siècle. Cette année elle sera confinée mais pas moins importante. En effet comme après chaque grave crise mondiale la lutte fait rage entre :

– les tenants du système capitaliste, désormais ultralibéralisé, qui veulent rogner des droits acquis des salariés, au nom de l’unité nationale et du sauvetage de la patrie financière, et s’en mettre encore plus dans les poches (voir les grands groupes qui vont versés des miettes à la solidarité et des miches énormes à leurs actionnaires).

– le salariat qui légitimement réclament du progrès social et du pouvoir d’achat pour aider à sortir l’ensemble du pays de la crise par la consommation, le bien être et la protection sociale. Des journaux comme l’Humanité et le Travailleur Catalan ont fait leur choix. En ce 1er mai historique, ils mettent en avant les héros et souvent héroïne du monde salarié (public ou privé) méprisés, humiliés, parfois même battus, il y a peu par ce gouvernement qui aujourd’hui les couvre d’éloges mais pas d’avantages sociaux et salariaux.

Des partis comme le PCF et avec lui une bonne partie de la gauche progressiste et citoyenne demande d’accrocher des chiffons rouges ou/et des slogans revendicatifs aux fenêtres des domiciles.

La CGT propose de poster sur les réseaux sociaux des selfies avec des slogans revendicatifs. Oui, même confinés on peut manifester et célébrer la fête du travail.

Vente du Muguet

Le 1er mai est aussi historiquement pour le PCF (c’est le cas à Elne) l’occasion de vendre le muguet à la population pour soutenir ses actions politiques et ses campagnes électorales. Comme parti révolutionnaire indépendant qui se respecte, le PCF se finance essentiellement par les cotisations et les dons de ses militantes et militants, par le reversement de ses élus et par la souscription populaire alimenter entre autres par les grandes fêtes et la vente du muguet, il se trouve qu’avec la crise sanitaire ces deux initiatives seront annulées cette année
Pour soutenir le PCF et compenser le déficit de ressources généré par l’impossibilité de vendre cette année notre muguet et d’organiser la Fête du Travailleur Catalan, j’invite tous mes amis à participer à la souscription (une partie sera reversée à chaque département) en se rendant sur le site national du PCF à l’adresse http://mailcube.cg66.fr/proxy/2/bmljb2xhcy5nYXJjaWFAY2Q2Ni5mcg%3D%3D/souscription.pcf.fr/
Plus que jamais, même virtuel, le brin de muguet, symbole de lutte, d’espoir, de bonheur, est d’actualité.

Nicolas Garcia.

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail