C’est une aberration, un scandale, une ânerie … les mots me manquent pour dire ce que je ressens face à la décision du Conseil d’État d’annuler les articles essentiels de la loi dite Molac sur les langues régionales. Notre pays n’en finit pas de s’en prendre à ce qui est un atout, une richesse, un patrimoine, nous parlons là des langues régionales et au delà des langues de France.… Lire la suite