Ana Gabriel, diputada de la CUP, exiliada per força a Suïssa, ha visitat Elna, la maternitat, i després ha participat à la Hora Solidaria que ha tingut lloc a Alenya. cipat a l'Hora solidària a Alénya.

C’est une heureuse visite que notre ville a reçu mercredi 24 aout en la personne d’Ana Gabriel, députée de la CUP (gauche radicale indépendantiste et municipaliste), venue de Suisse où elle est exilée par force depuis bientôt quatre pour éviter la prison et continuer la lutte. La militante anticapitaliste, indépendantiste, féministe, anti raciste était accompagnée de deux amis arrivées de Catalogne sud. Nous avons pu échanger longuement avec Ana Gabriel sur la situation politique en Catalogne, en Espagne et dans le monde ainsi que sur la réalité de l’exil pour une catalane en Suisse. Rappelons qu’Ana vit aujourd’hui du travail qu’elle fournit dans un syndicat de travailleurs qui l’a recrutée et non d’un mandat d’élu, ni d’autre chose. Cela rend difficile ses déplacements en catalogne nord, ses trop rares visites dans notre département sont d’autant plus appréciables. Ensemble nous avons visité la Maternité et ensuite elle s’est rendue à l’Hora Solidaria hebdomadaire organisée pour la 102ème fois par le comité de solidaritat catalana qui avait lieu exceptionnellement un mercredi à Alénya. Aux côtés de Toni Comin, exilé lui aussi, député européen et présent à initiative solidaire qui « tourne » chaque jeudi dans le département, Ana Gabriel a mis en avant la dimension « gauchiste » de l’indépendantisme catalan, rappelant sa filiation anarchiste et communiste et prônant une république catalane sociale, anti-capitaliste, ouverte aux autres, non exclusive… discours visiblement fort apprécié et en tout cas très applaudi.

Nicolas Garcia.