Alors que les agriculteurs avaient prévu de manifester devant la DDE à 11H00 du matin contre le CETA (traité de libre échange défendu par Macron, qui met en danger leurs exploitations), dès 9H00 en ce mardi 8 octobre bien ensoleillé, c’est de la perception de Cabestany que les hostilités étaient lancées.… Lire la suite