Lundi 5 août à 4h30, une équipe de 4 militants de « bouge-toît » dans laquelle se trouvait notre camarade communiste, Philippe Galano, a été arrêtée par une patrouille de police. Les quatre femmes et hommes solidaires venaient d’ouvrir des locaux abandonnés, propriété du secours catholique, afin de préparer un logement provisoire (squat) pour abriter des familles de migrants en attente de réponse de l’état sur leur situation.Lire la suite