Désormais Carles Puigdemont et les autres exilé-e-s catalans peuvent se déplacer partout dans le monde (sauf peut-être en France, si on en croit l’avocat du Président déchu de la Generalitat de Catalunya, qui a déconseillé à son client de se rendre en France.… Lire la suite