Les trois magistrats de la cour suprême, chargés d’examiner le recours en appel contre la détention provisoire d’Oriol Junqueras (ex-vice Président de la Generalitat de Catalunya) emprisonné depuis le 2 novembre 2017 avec Joaquim Forn (quant à lui ex-ministre de l’intérieur), ont reconnu par le biais du rapporteur que la Constitution espagnole reconnaît le droit de défendre l’indépendance politiquement.Lire la suite