Terra dels Avis inaugure au Domaine Cap de Fouste, la remarquable et très originale exposition « Terra » d’Etienne Clotis

Les absentes et les absents à l’inauguration de cette belle exposition « Terra » ont eu tort et ce qui n’iront pas la voir durant l’été encore plus. Lundi 1er juillet dans le cadre magnifique du Domaine Cap de Fouste, situé entre Perpignan et Villeneuve de la Raho (tout près du lac) et mis à disposition par Groupama, avait lieu le premier accrochage de « Terra » œuvre d’ Etienne Clotis, désormais célèbre « photographe-artiste » originaire d’Elne. Terra dels Avis, association illibérienne, invitait à ce vernissage les financeurs et partenaires institutionnels (Le Département66…), privés (Groupama, Crédit Agricole, Clos des Lys…), ou particuliers ( crowdfunding) de l’initiative dont elle a eu l’idée. En tout, prés de 200 personnes se pressait autour de l’artiste qui a présenté chaque « photo-tableau » non « photoshopée », sa raison d’être et les techniques utilisées pour obtenir le remarquable résultat final. Les œuvres sont réalisées essentiellement en studio, avec des modèles, maquillés quasiment peints, habillés par Etienne Clotis lui-même, artiste aux multiples facettes. Pour la sieste de Van Gogh, le jeune photographe a reproduit dans son studio un véritable champ de blés fauchés avec sa botte de paille…  Fils et petit fils d’agriculteurs bien connus à Elne, Etienne Clotis, sollicité par Terra dels Avis, a redonné vie avec son art à des tableaux de grand maîtres représentants le monde paysan et ses activités (« l’Angélus » de Millet, « La Laitière » de Vermeer, « La Sieste » de Van Gogh… et autre Bacchus…). L’auteur de l’expo ne commentera pas son travail laissant avec élégance l’imagination de chacun l’interpréter, mais pour beaucoup d’invités, liés pour la plus part au monde agricole, la transition plus que la rupture avec les tableaux originaux symbolise la transition plus que la rupture entre l’agriculture d’hier et celle d’aujourd’hui. J’ai eu l’honneur de représenter le Département 66 et sa présidente qui ne s’est pas trompée en soutenant financièrement à un bon niveau l’initiative et qui aura le plaisir d’accueillir dans les deux ans cette exposition « Terra » dans l’un de ses sites prestigieux et pourquoi pas le Palais des Rois de Majorque qui s’y prête parfaitement. En attendant qu’elle riche idée d’avoir marié agriculture et culture, deux des moteurs de l’humanité depuis la nuit des temps et continueront de l’être si la première est raisonnée et la seconde déraisonnable. Pour se développer l’humain a besoin de nourriture saine que seule l’agriculture peut produire mais aussi d’art que seuls des artistes comme Etienne Clotis peuvent créer. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que dans les pays totalitaires on avilit les individus en les privant des deux. Merci et Bravo tant à Etienne Clotis qu’à Terra dels Avis et son infatigable et pugnace président Joan Lluis Mas. Exposition originale, audacieuse qui remet au goût du jour ce que l’on pourrait oser désigner comme « Artgriculture » et confirme qu’il ne peut y avoir de pays sans paysans. A voir absolument!

Nicolas Garcia

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *