Les syndicalistes CGT ouvrent une maison du véritable service public.

Les locaux sont ceux de l’ancien EDF – GDF mais maintenant on ne sait plus dire, Engie, RTT, Enedis, EDF… Pourtant le fait est : cette boutique de la rue Victor Dalbiez qui rendait un service de proximité irremplaçable dans ce quartier populaire de Perpignan, est fermée depuis des mois. De nombreux autres services à la population comme la Caf, la Sécu, La Poste le sont également, voilà pourquoi ce lundi 11 février des syndicalistes CGT de l’ex service public de l’énergie éclaté aujourd’hui, accompagnés de cheminots, de postiers… ont décidé de rouvrir ces magnifiques  locaux abandonnés et spacieux, pour en faire « une maison du véritable service public ». C’est symbolique mais ça marche, puisque sans publicité, une vingtaine de personnes sont venues spontanément exposer leur difficultés.  Avec des collègues d’autres services publics, les militants syndicaux qui sont aussi des agents consciencieux et formés ont décidé de répondre aux besoins des gens : factures d’énergie, chômage, Caf, retraites. Après être intervenu en session plénière du Conseil Département, une délégation d’élus et de dirigeants communistes départementaux Françoise Fiter, Rémy Lacapère et moi est venue à la rencontre des « occupants » pour leur amener soutien et « protection politique » contre les sanctions, nous nous sommes assis autour de la table pour échanger sur cette lutte et proposer notre aide. Allez-y vous aussi, c’est une affaire d’intérêt général!

Nicolas Garcia.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *