Réponse à la petite « saloperie » de Francis Daspe à mon encontre sur l’Indépendant de ce mardi 14 mars.

En ce mardi 14 mars dans l’Indépendant, Francis Daspe (Parti de Gauche), m’attribue une phrase sortie de son contexte. En cherchant publiquement la polémique avec ceux qui parrainent Mélenchon, en refusant des candidats communs (PCF – PG – France Insoumise) aux législatives, le dirigeant du Parti de Gauche, membre de France Insoumise, joue un jeu dangereux pour son propre candidat et pour celles et ceux qui ont besoin d’une vraie politique de gauche en France. Pour connaître mes positions mieux vaut lire mon blog. Je faisais déjà campagne pour Mélenchon (2012) quand tant de militants de France Insoumise et du Parti de Gauche, qui donnent aujourd’hui des leçons, étaient au PS ou ailleurs. Aujourd’hui mon parrainage est allé à Jean-Luc Mélenchon, mais je continue de me battre jusqu’au bout pour un candidat commun avec un vrai projet de gauche à la présidentielle (comme le souhaitent tant de nos concitoyens). Oui, je serai vendredi prochain à 18 h 30, place de la République de Perpignan, pour tenter d’y arriver encore, car je ne veux pas faire le cadeau à Macron ou même au candidat PS de se présenter comme la seule alternative au FN.

Nicolas Garcia.

 

Une réflexion au sujet de « Réponse à la petite « saloperie » de Francis Daspe à mon encontre sur l’Indépendant de ce mardi 14 mars. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *