Rentrée scolaire à Elne dans un collège neuf mais avec une politique nationale de l’école organisant la compétition entre élèves dès le plus jeune âge!

« Si tu ne veux pas être un « sans rien » son prédécesseur aurait dit un « sans dent », il faut que tu apprennes à battre ton voisin pour demain battre tes concurrents! ». Telle est la philosophie qu’insidieusement Emmanuel Macron instille dans sa politique scolaire que mène avec zèle Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education Nationale, passé du même ministère sous Sarkozy et Luc Chatel à celui de Macron. Heureusement, des directeurs et chefs d’établissements, des enseignants, des parents, des étudiants résistent! Mardi en allant voir comment se passait la rentrée dans le collège « neuf » d’Elne qui entame sa deuxième année de fonctionnement, j’avais en tête le combat nécessaire pour une vraie école de la connaissance, des savoirs, de la culture… Dans les semaines à venir les communistes ne manqueront pas d’être dans l’action pour défendre une école pour tous, avec les moyens nécessaires pour que chacun y trouve sa place : élèves, enseignants, parents, agent de service…  Une école vraiment publique, laïque et publique! Le vacarme fait autour de l’interdiction du portable, au collège notamment, (par ailleurs déjà prohibé par les règlements intérieurs de nombre d’établissements), vise à masquer le bruit que pourrait faire, l’élargissement du dispositif des évaluations nationales aux élèves de CE1 et de sixième qui s’inscrit dans une logique dangereuse d’individualisation des parcours scolaires, des tests et autres palmarès. Au lieu de cette orientation libérale mortifère, il vaudrait mieux que l’école dispense des savoirs à des futurs adultes capables de mobiliser leurs connaissances pour éveiller leur sens critiques. Oui en visitant le collège d’Elne mardi dernier, je réfléchissais à cela en pensant à mes petits enfants et à tous les élèves de France, de Navarre et de … Catalogne nord!

Nicolas Garcia.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *