Les « poseurs » de Linky, couverts ou pas par Enedis, s’assoient-ils sur le droit?

De nombreux foyers illiberiens et du canton, souvent les plus fragiles (personnes âgées, personnes seules, précaires, peu familiarisées avec la langue française), nous déclarent être victimes de pressions, de harcèlement voire parfois de menaces d’amendes, de surfacturation, de pénalités, de paiements de prestation complémentaires… Il faut que cela cesse! Nous allons alerter gendarmes, procureur et préfet… Toutes ces menaces et pressions n’ont aujourd’hui aucun fondement, elles ne reposent sur aucune décision de justice, sur aucune disposition légale. Les entreprises qui posent les compteurs linky et ENEDIS cherchent-elles à intimider les gens? Si c’est le cas c’est inacceptable. Nous alertons la population, nous recommandons aux personnes victimes de tels actes, qu’elles peuvent si elles le souhaitent refuser le compteur linky en toute tranquillité; qu’elles ne doivent, sous aucun prétexte, laisser entrer quelqu’un à leur domicile avec une boîte à outil y compris pour faire une relève électrique. Si quelqu’un les appelle et commence à leur parler de compteur linky, qu’elles disent tout de suite à la personne qu’elles enregistrent la conversation, si la personne qui appelle profère des menaces, il faut lui demander de vous envoyer ces menaces par courrier, dites lui enfin que vous refusez le compteur comme c’est votre droit.  Pour plus d’explication écrivez à l’association « non au linky à Bages » ou à « pcf.illiberien.elne@gmail.com ».

Nicolas Garcia.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *