Port Vendres célèbre la mémoire des Républicains venus d’Espagne pour échapper la répression sanglante de Franco.

Vendredi 1er février, la ville de Port Vendres rendait hommage aux républicains espagnols « les Rojos » contraints à la Retirada face aux victoires successives et à l’avancée des troupes de Franco, de leurs alliés nazis allemands et fascistes italiens, aux menaces de répression ou aux répressions mortelles, déjà en cours, perpétrées par l’armée franquiste et ses supplétifs marocains, contre tout ce qui avait la couleur d’un démocrate particulièrement les « rouges ». Après l’hommage à la stèle du cimetière de la ville portuaire, le centre culturel accueillait une exposition mise à disposition par l’association FREEE. Puis le public nombreux s’est retrouvé au cinéma Vauban pour assister à la projection du remarquable documentaire, presque inédit (sauf sur Arte), « Le procès du Franquisme ». Un film réalisé autour de la volonté d’une juge argentine de faire condamner le franquisme et ses dignitaires, dont certains encore en vie, pour crime contre l’humanité et génocide (à voir et revoir).

Nicolas Garcia.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *