Perpignan : des milliers de fonctionnaires disent non à Macron.

Pas loin de 5000 pour être juste, ils étaient 3 fois plus que d’habitude et ça c’est un signe! Comme était un signe la forte mobilisation des retraités la semaine dernière. Les mouvements sociaux se suivent et le nombre de leurs participants s’ajoute, la colère monte, Macron et son gouvernement auraient tort de le prendre à la légère. Même pas six mois après son élection tous les clignotants sont au rouge pour le Président de la République. De ce point de vue et contre toute attente il fait mieux que ses trois prédécesseurs (Chirac, Sarkozy, Hollande) en battant en force et délais des records d’impopularité et de mécontentement. Les fonctionnaires demandent respect, il n’ont que mépris, ils demandent un peu de pouvoir d’achat, ils n’ont que gel de salaire, ils demandent du renfort et on supprime les contrats aidés qui, à défaut de représenter une solution durable, amènent un vrai soulagement et permet un meilleur service aux usagers.

Alors tous syndicats confondus, ils appelaient aujourd’hui leurs collègues à faire grève et à manifester et on peut dire que le mouvement a été largement suivi.

Nicolas Garcia.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *