Perpignan 24 mars hommage à Rose Blanc, jeune communiste illibérienne, résistante, morte en déportation à Auschwitz.

A l’appel de Femmes Solidaires et de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation, ce samedi 24 mars à Perpignan nous rendions hommage à la jeune résistante communiste née à Elne, arrêtée par la police française, livrée à la Gestapo, torturée, déportée à Auschwitz où elle est morte le 15 mars 1943 à 23 ans. Malgré la pluie qui a emmené Nicole Rey, la présidente de la FMD, à raccourcir son discours toujours très pertinent et émouvant, quelques dizaines de personnes se sont déplacées. Parmi elles une des sœurs de Rose Blanc, des neveux de la résistante martyr, de nombreux élus du Conseil Départemental Hermeline Malherbe (présidente), Edith Pugnet et Nicolas Garcia (Vice-président-e-s), Marie Pierre Sadourny, des maires dont celui de Cabestany Jean Vila et Jean Marc Pujol de Perpignan.

Un autre hommage habituel sera rendu à Rose Blanc qui était fille de petits agriculteurs modestes installés à Elne où Rosette, comme on l’appelait parfois, était née le 24 septembre 1919. En 1990, les communistes d’Elne ont obtenu du conseil municipal d’Elne qu’un jardin d’enfant près de l’ancienne gendarmerie porte le nom de Rose Blanc. Depuis ils commémorent l’engagement et le martyr de la jeune communiste chaque dernier dimanche d’avril à 10H00 (cette année le 29), date officielle nationale du souvenir des victimes de la déportation. Toute la population d’Elne est invitée à cette émouvante cérémonie où c’est toujours une femme communiste qui prend la parole!

Nicolas Garcia.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *