Malgré les manœuvres de Macron et son gouvernement qui continuent de prendre les salariés pour des imbéciles le mouvement social continue.

Perpignan ne déroge pas à la règle et reste mobilisée contre le projet retraite. Le Premier ministre a beau jouer sur les mots en remplaçant « pivot » par « équilibre », au fond ça ne change rien, le projet doit être retiré. Voilà pourquoi le PCF66 appelle à réussir les manifestations et rassemblements organisés le mardi 14 janvier 10h30 place de Catalogne de Perpignan, le mercredi 15 janvier 18hoo devant le Castillet  et le jeudi 16 janvier 10h30 place de Catalogne.

Nicolas Garcia.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *