Quand la mairie d’Elne s’acharne contre les plus pauvres!

Deux d’entre eux s’appellent comme les apôtres mais n’ont pourtant obtenu aucune compassion de la part de ceux qui invoquent, dès que l’occasion leur est donnée, sainte Eulalie et sainte Julie, les deux « patronnes » de la commune d’Elne. Ils se prénomment donc Simon, Pierre, Sébastien et Fazil. Pères de famille ou célibataires, ils ont en 2016 décidé d’occuper temporairement l’ancienne  gendarmerie d’Elne, vide de tout occupant et mise en vente, encore propriété de la ville d’Elne. Ils ont refusé d’en faire un squat, ils voulaient simplement en quelques jours attirer l’attention sur leurs situations respectives à l’égard du logement social dont le département manque cruellement. Leur action était pacifique, ils n’ont rien cassé, rien volé. Le préfet des PO a été sensible à cette action et a bien réagi, rapidement une solution a été trouvée. D’ailleurs, deux d’entre eux se sont vu attribuer un logement social à Alénya, qu’ils « étrenneront » en juin prochain. L’occupation n’a duré que quelques jours, la mairie d’Elne a été en dessous de tout. C’est justement son attitude qui a troublé l’ordre public et qui pouvait provoquer des blessures et des problèmes d’hygiène et de santé, en soudant les portails, en murant des portes, en coupant l’eau pourtant laissée ouverte avant l’occupation. Elle a par ailleurs profité d’un moment où les occupants « illicites » se sont absentés, pour saisir leurs affaires, les mettre sous séquestre et murer l’ensemble des accès au bâtiment. La haine et l’acharnement, ne se sont pas arrêtés là, la commune et son maire ont traduit ces pauvres mais dignes gens devant le tribunal et ils viennent d’être solidairement condamnés à une amende de près de 5.000€ comme l’indique le document ci-dessous. Voilà comment sont désormais traités ceux qui à Elne ont besoin de soutien, les plus fragiles, comme des voyous…

Nicolas Garcia.

Voici la photo de la condamnation de près de 5000€ exigé par la mairie d’Elne aux « occupants » de l’ex gendarmerie. En plus ils sont condamnés solidairement ce qui signifie que ceux qui sont solvables paieront pour tous

2 réflexions au sujet de « Quand la mairie d’Elne s’acharne contre les plus pauvres! »

  1. C’est un poisson d’avril, j’espère ???
    Pour des nantis, 5000,00 EUR c’est une broutille…. mais demander 5000.00 EUR à des gens qui n ont rien c’est honteux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *