L’œuvre de Jean Jaurès toujours d’actualité, les communistes catalans le réaffirment dans un hommage rendu le jour anniversaire de son assassinat !

C’est David Arabia, un jeune dirigeant de la fédération du PCF des PO, qui a prononcé quelques mots, sensibles, justes et fort à propos, mercredi 31 juillet au pied de la stèle que Perpignan a dédiée au grand homme politique, progressiste, pacifiste, humaniste que fut Jean Jaurès.  Assassiné au café du Croissant par le bien nommé Raoul Villain, à la veille de la guerre 14 – 18 que le fondateur du journal l’Humanité avait tout fait pour éviter et qui malheureusement démarra quelques jours après sa mort. Devant quelques dizaines de militantes et militants l’orateur a survolé l’œuvre et l’engagement de celui qui sut aussi d’adresser à la jeunesse (voir citation finale) et montra l’utilité de se souvenir et l’actualité de la pensée de Jaurès au travers de la montée de l’extrême droite un peu partout dans le monde et en Europe : « Le bruit des bottes assourdissant et la haine identitaire gagnent  du terrain. Elle s’abat fréquemment contre les communistes, sans cesse contre les réfugiés, les femmes, les militants Lesbiennes Gays Bi Trans (LGBT), les juifs, les musulmans… » En conclusion de sa belle intervention David Arabia a repris les mots de Jacques Brel :

« Demandez-vous belle jeunesse

Le temps de l’ombre d’un souvenir

Le temps du souffle d’un soupir

Pourquoi ont-ils tué Jaurès ?

Pourquoi ont-ils tué Jaurès ? » 

A méditer effectivement.

Nicolas Garcia.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *