L’illibérienne Mélanie Kotarba – Pezin doit renoncer à la course du Canigó dont elle a brillamment remporté l’édition 2018 pour sa première participation.

Notre illibérienne Mélanie Kotarba-Pezin est à l’honneur dans l’Indépendant de ce jeudi 1 aout, pour sa magnifique victoire au Canigó en 2018. Malgré son envie affichée de défendre son titre, elle ne courra pourtant pas cette course mythique cette année. Sa passion de l’athlétisme et de la course sur piste ou sur route l’a menée en 2019 aux Championnats de France de cross, puis aux Championnats de France de 5000 m, alors qu’elle n’a chaussé ses premières pointes qu’il y a 6 mois. Le 5000 m et le Canigó se déroulant à une semaine d’écart, il y a dix jours, à l’annonce de sa sélection, elle a dû choisir : côtoyer les plus grands dans le stade de Saint Étienne, et vivre une émotion nouvelle dans sa discipline préférée, ou revenir au Canigó, qui l’attendra encore l’année prochaine…  Nous ne lui tiendrons pas rigueur pour sa décision. A son niveau de « débutante en haut niveau », Mélanie n’est pas sponsorisée, conjugue travail et entraînements, et effectue ses déplacements et compétions sur ses congés et souvent à ses frais. C’est souvent le quotidien du sport au féminin… Et puis, même les gazelles ont besoin de repos, l’essentiel étant qu’elle garde son plaisir à courir, et la « gnaque » pour son prochain challenge, le Championnat de France du 10 km qui se tiendra en octobre prochain à Canet-en-Roussillon.

Bravo Mel pour tes performances! Nous qui t’avons vu grandir sommes fiers de toi!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *