L’expo « 55 Urnes » sera inaugurée à Perpignan le 31 aout, elle a désormais son magnifique catalogue.

La tarda de dimecres 4 de juliol davant la llibreria catalana de Perpinyà, Comitè de Solidaritat, comissari de l’Expo, artistes, Consell Departamental (diputacio)… Presentaven el catàleg (un magnífic llibre groc) de l’exposició « 55 urnes per la llibertat ». La que esta actualment penjada a Brussel·les i estarà tot el mes de setembre a la casa de la catalanitat de Perpinyà, lloc emblemàtic del Consell Departamental. La inauguració tindrà lloc el 31 d’agost, el dia abans del Festival Visa, que va negar l’existència de reportatges fotogràfics prou interessants sobre la violència contra els organitzadors i els actors del referèndum de el 1 d’octubre a Catalunya i sobre « la tardor catalana ». Son 55 urnes donades a 55 artistes per crear amb cada una una obra d’art. 17 fotos de Georges Bartoli fetes el dia 1 d’octubre, s’exposaran al costat de les « 55 urnes ». El tema de aquesta expo, tothom ho entén, es llibertat, democràcia, dret de decidir…  l’objectiu és contribuir a l’exigència de llibertat per als 9 presos politics catalans tancats a Madrid o exiliats. Fins i tot si la transferència a les presons catalanes alleuja les famílies, no tapa la injustícia del empresonament i la reivindicació de l’alliberament immediat dels presoners retorn dels exiliats sense condicions. »

Mercredi soir 4 juillet devant la librairie catalane de Perpignan, le Comitè de Solidaritat, commissaire d’expo, artistes, conseil Départemental… présentaient le catalogue (un magnifique livre jaune) de l’exposition dites «55 Urnes per la llibertat ». Celle-ci est actuellement accrochée à Bruxelles et le sera tout le mois de septembre à la Maison de la Catalanité de Perpignan, emblématique lieu mis à disposition par le Conseil Département. Le vernissage aura lieu le 31 août prochain, veille de l’ouverture du Festival Visa, qui a nié l’existence de reportages suffisamment intéressants sur les violences contre les organisateurs et acteurs du référendum du 1er octobre en Catalogne et l’automne catalan. Il s’agît de 55 urnes données à 55 artistes pour créer, à partir de celles-ci, une œuvre d’art. 17 photos de Georges Bartoli prisent le 1er octobre, seront exposées aux côtés des « 55 urnes ». Le thème de cette expo, chacun l’a compris, la liberté, la démocratie et le droit de décider et l’objet est de contribuer à l’exigence de liberté pour les 9 prisonniers politiques catalans emprisonner à Madrid et pour les exilés. Même si le retour dans des prisons catalanes soulage les familles, il ne règle rien à l’injustice de l’emprisonnement et à la revendication de libération immédiate et de retour sans condition pour les exilés.

Nicolas Garcia.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *