L’arrogance, l’intransigeance, le cynisme de Macron finit par nous réunir tous, par nous rassembler, contre sa politique, rendez vous à la grève générale le 5 février.

Finalement il nous faudra remercier Macron, son gouvernement, son ministre de la répression, sa majorité complice à 100%. Par leur volonté de tromper le peuple avec le pseudo débat national auquel pas grand monde ne croit, par leur volonté de réduire les libertés fondamentales, par leur volonté de favoriser les riches malgré tout, par leur surdité et leur entêtement… ils ont reconcilié les Gilets Jaunes entre eux et avec les autres, favorisé leur participation à la grève générale du 5 février (Perpignan – 11H00 – Place de Catalogne) qui pourrait être le point de départ d’un mouvement beaucoup plus long, aux côtés des syndicalistes, des politiques, des citoyens lambda…

Nicolas Garcia. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *