Jeudi 20 juin : tous là devant la Préfecture des PO, pour ne pas laisser dérailler le train des primeurs Perpignan – Rungis!

Pour empêcher le train des primeurs PERPIGNAN (Saint Charles) – Rungis de dérailler il faut une mobilisation générale et en tout cas plus importante pour être à la hauteur des enjeux. Par exemple classons ce train d’«intérêt général », exigeons le transfert des marchandises et des voyageurs y compris scolaires de la route vers le rail (SNCF service public) à chaque fois que possible et créons les conditions pour que ce soit possible très souvent. C’est bon pour l’environnement, la planète et le climat, c’est bon pour l’aménagement du territoire, pour l’emploi et l’économie locale. Si un pays comme le notre qui se gargarise de tout et en particulier d’être le chantre des COP (conférences internationales pour le climat), le fer de lance de la protection de la planète, si la 6ème puissance mondiale n’est pas capable d’exiger de quelques privés et d’une entreprise publique de sauver ce train pour quelques 25 millions d’€, alors à quoi bon! Stop aux tartuferies de nos députés macronistes et du gouvernement! La lutte continue en juillet! Rendez- vous à la fête du Travailleur Catalan au Bocal du Tech

les 28 et 29 juin.

Nicolas Garcia.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *