Jaurès, les frères Panchot, La Bastide, Valmanya … une semaine riche en hommages et commémorations!

Samedi 27 juillet avaient lieu à Marquixanes et à Millas un hommage à Roger Roquefort, jeune communiste millassois de 21 ans, achevé par un sous officier de la Guestapo dans un ruisseau de Marquixanes, le 27 juillet 1944, suite a une escarmouche opposant le maquis Henri Barbusse et les nazis accompagnés de collabos.

Cette semaine qui débute se tiendront de nombreux hommages et cérémonies à la mémoire de la résistance catalane et de ses héros ainsi que celui à Jean Jaurès. La population comme les militantes et militants du PCF66 auront à cœur d’y participer.

Mercredi 31 juillet : 11H30 à stèle dédiée à Jean Jaurès, tout près de la place Catalogne à Perpignan, cérémonie du souvenir de l’assassinat de Jean Jaurès le 31 juillet 1914.

Samedi 3 août : 18H00 au cimetière de Canohès, hommage à Julien et Barthélémy Panchot. Le premier fut un martyr de la Résistance, torturé et achevé par les nazis et les collabos début aout 1944 sur le site minier de La Pinouse suite aux évènement de Valmanya.

Dimanche 4 août : 9H30 – Cimetière de La Bastide, hommage aux républicains espagnols assassinés durant les évènements d’août 1944 dans le massif du Canigou autour de Valmanya et du maquis Henri Barbusse.

11HValmanya: commémoration et hommage au village martyr, à la population et aux maquisards martyrisés et assassinés, le premier week-end d’août 1944 par les nazis et les collaborateurs.

A noter qu’à la demande d’intervention et de remise de gerbe aux cérémonies officielles, faite par le PCF66 dès le mois d’août de l’année dernière, le maire de Valmanya a répondu par la négative, nous « permettant » toutefois de remettre discrètement une gerbe après toutes les cérémonies officielles. Le PCF66 voulait simplement renouer avec une tradition que relate de nombreux numéro du Travailleur Catalan. En effet les années qui suivirent la libération le PCF était en première ligne et intervenait à ces hommages officiels, pour la simple et bonne raison que même s’il était pluriel le Maquis Henri Barbusse (qui fut attaqué à Valmanya) était dirigé et composé majoritairement de communistes comme les frères Panchot, René Horte, Roger Roquefort et bien d’autres.

Nicolas Garcia.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *