Illibériennes, illibériens, ne vous laissez pas impressionner, rien ne vous oblige à accepter le compteur Linky!

Les Illibériennes et illibériens reçoivent sms, mails ou autres courriers d’Enedis pour la pose de compteurs Linky. Beaucoup veulent refuser et n’osent pas. Ils peuvent! Sur le thème : «Propriétaire ou locataires, la vie vaut bien de dire non à Enedis. Linky n’est pas obligatoire»,  des millions de Françaises et de français, refusent ce compteur à la réputation sulfureuse et surtout qui leur est imposé. Ils se retrouvent dans des associations « Non au Linky !» très actives. Avant tout, n’écoutez pas Enedis, vous n’êtes pas obligés d’accepter le compteur Linky chez vous. D’abord votre domicile est une propriété privée inviolable sauf si un juge décide du contraire. Les suspicions les plus folles et les plus inquiétantes (incendie pour cause de  pause défectueuse, fichage, ondes dangereuses…) courent sur cet équipement qu’Enedis (ex EDF) voudrait poser chez vous parfois sans crier gare, sans même vous avertir. Les craintes sont à ce point exacerbées que voici le genre de message qui est diffusé : « Chaque compteur Linky refusé, est une victoire pour notre vie et notre liberté! … Ta vie t’appartient! Tue Linky avant qu’il ne te tue! ». Il va de soit que cette situation ne peut perdurer, on ne peut imposer aux populations des installations dont elles ne veulent pas parce que, à tort ou à raison, elles les croient dangereuses pour leur santé ou leur vie privée. Il faut donc, au nom du principe de précaution, un moratoire sur la pose des compteurs Linky et ouvrir un grand débat national, porté par les citoyens, les pouvoirs publics, avec le concours d’experts proposés par tous les acteurs. Lorsque j’étais maire d’Elne j’avais pris des arrêtés pour empêcher que les antennes de téléphonie mobile ne soient trop  prés des habitantes et habitants d’Elne, au cas où! Aujourd’hui, j’ai pris contact au nom du PCF d’Elne avec une des associations « Non au Linky! », afin d’organiser, très rapidement, une réunion publique d’information à Elne sur ce sujet. Celle-ci aura lieu mardi 11 décembre à 20H30 – salle Bolte – (à côté de la médiathèque). Et pourquoi ne pas créer une association citoyenne!

Nicolas Garcia. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *