Elne : en ce vendredi 13 juillet jour de marché, les citoyens illibériens ont organisé une marche funèbre pour la piscine municipale.

Nous sommes plus de mille à avoir signé la pétition pour demander au maire d’Elne de revenir sur sa décision de fermer la piscine municipale. Fermeture motivée par des économies de quatre sous, alors que par ailleurs on dépense sans compter. En ce vendredi matin, jour de marché,  certains signataires les plus motivés, ceux qui ont assisté, consternés, au conseil municipal du 11 juillet organisaient un enterrement de première classe pour notre piscine ouverte il y a 45 ans. Signalons que cette action coïncide avec le lancement d’une autre pétition, adressée au maire d’Elne, au préfet des PO et au procureur de la République, lancée par les riverains de la piscine municipale (avenue Paul Reig) qui sont infestés de moustiques, y compris Tigres, à cause de l’énorme masse d’eau qui croupit depuis la fin de l’été dernier. Ridicule lorsqu’on demande à toutes les personnes qui ont un jardin de vider la moindre coupelle d’eau pour éviter la prolifération des moustiques tigres notamment. Mais revenons à notre marche funèbre! Celles et ceux qui accompagnaient le cadavre de la piscine, assassinée par la majorité municipale illibérienne, dans un grand sens de la mise en scène se sont habillés de noir et préparé quelques pancartes pour informer les citoyennes et citoyens, croisés durant leur cortège qui est parti du Café Durand, a traversé le marché et a terminé devant la mairie, avec comme d’habitude une belle fin de non recevoir.

Nicolas Garcia.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *