Elne : faux tableaux Terrus, faire front commun pour que toute la lumière soit faite.

Un communiqué de Nicolas Garcia. Vice président du Conseil Départemental, maire d’Elne de 2001 à 2014.

Comme maire d’Elne de 2001 à 2014, suite aux révélations sur les faux tableaux d’Etienne Terrus, je suis consterné et indigné, comme la majorité des élu-e-s qui m’ont accompagné durant les deux mandats. D’après les informations données un véritable complot de faussaires et d’escrocs a ciblé et a porté un important préjudice à la commune d’Elne, à plusieurs associations, à Odette Traby, irréprochable passionnée de l’œuvre de Terrus et au monde de la culture en général. Souhaitant que la lumière soit faite et que l’enquête diligentée porte ses fruits, je soutiens la plainte déposée par l’actuelle municipalité et je suis prêt à formellement m’y associer si les conseils de la mairie le jugent utile. Car il faut démasquer ces gens malhonnêtes et leur demander des comptes. Par ailleurs, je ne laisserai pas salir la mémoire d’Odette Traby qui a énormément donné pour le musée Terrus depuis sa création durant le mandat de Mr Planas (1989 à 1995).

Après tant d’expositions comme celle affichant l’amitié notamment entre Matisse et Terrus, qui fut même présentée au prestigieux musée Matisse de Nice, et que tant d’yeux, sinon experts au moins avertis, aient vu les œuvres de Terrus, personne n’avait jamais émis de soupçons.

C’est une triste affaire, dans laquelle nous devons faire front commun pour que justice soit rendue. D’autant que le cas Terrus à Elne n’est pas isolé, en effet des spécialistes font état d’autres peintres imités et d’autres communes, individus, associations abusés.

Nicolas Garcia.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *