Elne : la belle fontaine du parvis de la mairie transformée en « tombeau »!

A l’origine de la création de l’Hôtel de Ville d’Elne, que les vieux illibériens appelaient la cité administrative, l’architecte avait voulu créer sur le parvis un bassin, une fontaine, bref un espace d’eau. Lorsque la municipalité que je dirigeais a décidé de moderniser le parvis et les abords de la mairie, Monsieur Planas, maire à l’origine de la décision politique de réalisation de l’édifice actuel, était encore parmi nous. Pour respecter son projet et celui de l’architecte, nous avions, lors de la réhabilitation, conservé l’idée de l’eau avec une fontaine illuminée en sang et or (façon senyera – drapeau catalan). Animée toujours par la même volonté de casser, d’enterrer, à chaque fois que possible, les réalisations faites durant mes deux mandats de maire de 2001 à 2014, la municipalité en place à Elne a décidé de transformer cette fontaine devant l’Hôtel de Ville en une sorte ouvrage funéraire. Comme un symbole, recouverte de terre et de gravier, surplombée de pierres plantées façon menhirs, l’ancienne fontaine ressemble à un tombeau. Tombeau symbolique des promesses faites, des illusions créées, de la justice assurée, de la démocratie et du vivre ensemble perdus par ceux qui dirigent actuellement la mairie de notre bonne cité illibérienne.

Nicolas Garcia.

 

2 réflexions au sujet de « Elne : la belle fontaine du parvis de la mairie transformée en « tombeau »! »

  1. Je ne vais pas porter un jugement sur l’aspect esthétique de ce qu’ils font de la fontaine. Je veux juste m’interroger sur le coût car voilà deux semaines que pas moins de cinq agents y travaillent toute la journée. Et parfois refont ….
    Et dire qu’ils veulent faire des économies… seulement sur le dos des agents !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *