Dimanche 15 avril 2018 – A 8H30 la Plaça d’Espanya est encore vide!

Combien serons-nous dans trois heures? un million, un million et demi? Nous exigerons la libération sans condition des prisonniers politiques catalans en Espagne; le retour sans condition des exilés en Allemagne, Belgique, Suisse ou Ecosse; la possibilité de délibérer et de choisir librement son ou sa président.e.  pour le parlement catalan, légitimement issu des élections du 21 décembre 2017; le retrait immédiat de l’application de l’article 155 de la constitution espagnole. La démocratie, les valeurs républicaines universelles méritent que l’on se batte pour elles partout dans le monde (y compris en France). Trop heureux d’y être de représenter les communistes catalans du nord, avec de nombreuses et nombreux militants de la Jeunesse Communiste et du PCF66 et trop heureux aussi d’y représenter le Conseil Départemental.

Nicolas Garcia.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *