Derniers jours de campagne présidentielle sur les chapeaux de roue (images et légendes)

L’essentiel dans une campagne électorale, mis à part de sortir victorieux, c’est d’avoir la conscience d’avoir fait le maximum pour son candidat. Les communistes des PO et de France sont dans ce cas, ils ont tout fait en masse pour recueillir la moindre voix pour leur candidat Jean-Luc Mélenchon. Dans notre département, elles et ils ont distribué 75.000 tracts au moins, collé 1.000 affiches. Ce matériel a été financé pour l’essentiel par le PCF. Depuis mercredi 19 avril, militantes et militants du PCF66 ont encore passé une vitesse supérieure dans le cadre des 10.000 initiatives proposées en France par leur direction nationale. Par ailleurs la presse nationale (Humanité) ou départementale (Le Travailleur Catalan) édité par le PCF a fait flèche de tout bois pour Jean-Luc Mélenchon. Illustration en images et légendes.

Mercredi 19 avril : Dès 7 h 30 du matin, j’ai participé à une distribution de tracts aux automobilistes aux carrefours autour de la place Catalogne de Perpignan. Puis marché d’Argelès-sur-Mer (10 heures), fin de matinée à la fac de Perpignan. L’après-midi aux environ de 15 heures, j’ai participé à la Casa de la Generalitat à une réunion pour réfléchir à un projet de mémoire transfrontalière de la Retirada à la fin de la Seconde guerre mondiale, avec la Generalitat de Catalunya (Mémorial Democratic), avec des communes  (Elne, Argelès), d’autres entités (Mémorial de Rivesaltes, MUME de la Jonquera). A 16 heures, le camion de Mélenchon s’est installé place de la Victoire à Perpignan. Les communistes l’ont accueilli nombreux et y ont pris la parole comme Julien Berthélémy (cheminot PCF) ou Françoise Fiter (dirigeante nationale). En fin d’après-midi, dans le cadre de la Sant Jordi à Elne, j’ai participé à la présentation, par son fils Cris, de l’œuvre posthume magistrale de Jordi Pere Cerdà (un travail original, phénoménal, avec la voix d’outre tombe du plus grand poète catalan du nord). Le secteur Catalanité du Conseil départemental a participé au financement de ce bel ouvrage. Le soir, j’ai participé à un affichage massif de la section (24 participants répartis en 8 équipes) et au moment convivial et fraternel qui a suivi.

Fac de Perpi 190417

Fac de Perpignan.

 

Jeudi 20 avril :  après avoir ouvert une formation concernant 70 élus et techniciens œuvrant dans le domaine de l’eau (partenariat entre le CNFPT et le Conseil départemental). La très mauvaise, controversée et contestée loi Notre, oblige les communes à transférer la compétence eau au sens large aux EPCI. Le CD et le CNFPT jugent utile de contribuer à aider par la formation des techniciens, tout en étudiant la possibilité de créer un syndicat mixte départemental entre EPCI et Département pour la production de l’eau potable. Après le lancement de cette formation, je me suis rendu sur le marché d’Amélie-les-Bains distribuer des tracts pour Jean-Luc Mélenchon, pour ma candidature et celle de Sophie aux législatives. Puis entre midi et deux, distribution de tracts à la sortie de l’hôpital de Thuir. le soir à 18 h 30, le PCF66 organisait une réunion publique sur la santé et sur le vote Mélenchon pour l’envoyer au second tour. Réunion ouverte par Jean Vila, animée par Françoise Fiter et Jean Luc Gibelin, en présence de Patrick Cases (conseiller régional) et de Marie Piqué (vice-présidente du Conseil régional). J’ai ensuite participé au Méga-Castillet à une projection du film « Corporate », suivi d’un débat autour du harcèlement moral au travail avec de nombreux spécialistes, organisée par la CGT.

Vendredi 21 avril : marché d’Elne de ce vendredi 21 avril, un excellent accueil pour Jean-Luc Mélenchon et aussi pour la candidature aux législatives de Nicolas Garcia et de Sophie Menahem.


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *