Le Département donne le coup d’envoi de « Imagine les Pyrénées Orientales » à Aimé Giral!

Cinq cent millions d’€ cela n’impressionne pas forcément les plus de 90 participantes et participants au film destiné à introduire les 11 réunions qui se tiendront dans tous le département pour faire émerger les projets citoyens que le Conseil Départemental financera largement en investissement. La démarche s’appelle « Imagine les Pyrénées Orientales » et mardi soir durant l’avant première à Aimé Giral – il ne faut y voir aucun autre symbole que l’idée de sortir des sentiers battus en terme de réunion – les personnes lambda ont parlé de notre département, de leur vie, de leur environnement, de l’avenir mais jamais ou presque d’argent. Le but de cette première rencontre : faire parler, « en live » cette fois, les citoyens (triés à la volée et non sur le volet) qui ont témoigné dans le film, devant les élus locaux, quelques décideurs et les chambres consulaires, invités à les écouter sans rien dire. L’exercice est inhabituel surtout pour les édiles mais finalement aussi pour les intervenants dont certains ont sollicité l’avis immédiat des élus présents et disséminés dans le public. L’initiative va se répéter à 11 reprises dans le département dans les semaines qui viennent et là, toutes et tous les citoyens qui le souhaitent parleront après la diffusion du film destiné à délier les langues. Pour ceux qui ne pourront pas participer à l’une des 11 rencontres, il y a toujours le site internet (www.imaginelesPO.fr)ouvert aux propositions, suggestions et avis. L’idée est de dégager dans un premier temps des pistes d’investissement : environnement, social, économie, transport, tourisme, loisirs … et dans un deuxième temps de choisir les projets le plus possible citoyens. Il y aura des critères bien sûr et quelques conditions. Il faudra par exemple que ces projets correspondent aux compétences que la loi confère aux Départements et ensuite qu’ils n’entrainent pas de dépenses de fonctionnement pour l’institution Départementale, bloquée à + 1,2% d’augmentation du budget de fonctionnement de l’année précédente, comme c’est le cas pour toutes les collectivités (mairies, agglos, Département et Régions) dont le budget de fonctionnement est supérieur à 60 millions d’€. En revanche la bonne santé des finances départementales permet de débloquer 500 millions d’€ de 2019 à 2023 (non compris les 120 millions d’€ pour la fibre optique) qui permettront de soutenir, de manière parfois trés importante, l’investissement sur ces projets émanant de la société catalane du nord et correspondant aux aspirations de l’ensemble de celles et ceux qui la composent. En espérant que d’autres acteurs économiques rejoignent la démarche. A ce sujet, le groupe PCF au Département proposera prochainement aux banques des PO, dans lesquelles 9 milliards d’épargne populaire sont entreposés, de dégager une enveloppe de 500 millions d’€ destinée à des emprunts à taux zéro consentis aux porteurs de projets soutenus par le département dans le cadre de « Imagine les PO ».

Nicolas Garcia. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *