Demain mardi 26 septembre venez débattre de la suppression par Macron des emplois aidés.

Le Président Macron, son gouvernement et les députés qui ont voté la confiance, ont programmé et pour une part ordonné la suppression de ce que l’on appelle des contrats aidés (CAE, CUI…). Certes ces emplois sont précaires et mal payés et c’est la raison pour laquelle nous étions opposés à leur création. Aujourd’hui sans nier leur précarité, leur utilité est démontrée à bien des égards. Combien d’associations, de maisons de retraites, de services communaux, intercommunaux et départementaux… ne pourraient fonctionner sans le temps de travail et les missions effectués par ces femmes et ces hommes jeunes et moins jeunes. Nous pouvons obtenir le maintien et la pérennisation de ces emplois avec des salaires « normaux » et de la formation, cela implique évidemment de gagner la première bataille, celle d’empêcher leur suppression.

Pour en débattre et aboutir à la création d’un « collectif pluriel et ouvert pour le maintien et la pérennisation des contrats aidés », le PCF66 prend l’initiative d’organiser une rencontre mardi 26 septembre à 18H30 – Salle des Libertés – Rue Bartissol à Perpignan. Nous proposons aux associations, syndicats, partis politiques, les élus, mouvements, individus concernés… d’y participer, de contribuer à sa réussite et à la création du collectif.

 Nicolas Garcia.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *