En cette journée internationale des réfugiés, je suis au parlement de Bruxelles pour parler d’Elne.

Les 20, 21 et 22 juin, (ce qui expliquera mon absence à la fête de la musique et à la veillée des feux de la Saint Jean), je suis invité à Bruxelles au Parlement Européen. Les évènements commencent ce lundi 20 juin, journée internationale officielle des réfugiés, où je participe au vernissage d’une exposition sur Elisabeth Eidenbenz et la Maternité d’Elna, préparée par Alicia Alted de l’UNED (Université Nationale Espagnole d’Education à Distance). Expo à laquelle la ville d’Elne avait participé quand j’en étais le maire et au vernissage de laquelle des élus de la ville s’étaient rendus à Madrid. Demain mardi, je participe à un échange sur le sujet au sein du Parlement Européen avec un historien, Manuel Exposito. Je suis comme toutes les illibériennes et tous les Illibériens, et j’imagine comme toutes les personnes de notre département, très honoré que la Maternité et sa fondatrice aient été retenues pour illustrer cette journée internationale. « Nous étions toutes des réfugiées » est le titre choisi, fort justement, par les organisateurs.

Nicolas Garcia.

Colloquium_When we were the refugees Elisabeth Eidenbenz and the maternity hospital at Elna

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *