Archives pour la catégorie mouvements sociaux et populaires

Dimanche de Pâques et de campagne pour soutenir Jean Luc Mélenchon et les candidats PCF – Front de Gauche aux législatives.

Deux points de rencontres sur la 4ème circonscription en ce dimanche de Pâques (15 avril) ensoleillé. Que cela soit au vide grenier de Banyuls de la Marenda ou sur le marché du Boulou, les tracts de Jean Luc Mélenchon reçoivent toujours un aussi bon accueil, ceux de Sophie Menahem et de moi-même pour les législatives aussi. On sent bien que la victoire est possible, ce qui fait perdre les pédales à tous nos adversaires. Il faut continuer toute la semaine afin de ne nourrir aucun regret.

Nicolas Garcia.

 

La Catalogne nord n’est pas une terre de F haine

Au moins deux cents personnes, dont beaucoup de militantes et militants communistes, ont manifesté à Perpignan en ce samedi 15 avril pour protester contre la venue de Marine Le Pen à Perpignan. Elles et ils ont hurlé à Le Pen qu’elle n’était pas la bienvenue en pays catalan, qui n’est pas et ne sera jamais une terre de haine.

Nicolas Garcia.

 

Huit jours pour convaincre et faire gagner Jean-Luc Mélenchon et le peuple

C’est la panique chez toutes celles et ceux qui, d’une manière ou une autre, roulent pour les forces de l’argent. Jean-Luc Mélenchon, soutenu par le PCF, par le Parti de Gauche, par Ensemble, par France Insoumise et par plein de citoyens qui espèrent, est à deux doigts de se retrouver au second tour de la présidentielle au soir du 23 avril prochain. Plus personne n’écarte la possibilité de voir Jean-Luc Mélenchon franchir le cap du premier tour et peut-être devenir président de la République. Ce dernier porte des transformations sociales et économiques qui s’apparentent au communisme du 21ème siècle, avec  une transition énergétique et le développement durable mieux que les partis écolos ne l’ont jamais fait. Ces forces, de Le Pen à Hollande, se déchaînent et vont encore se déchaîner ces jours prochains contre notre candidat, certains même oseront le goulag et la Corée du Nord. Nous devons être là, c’est le secrétaire départemental du PCF66 qui vous y invite, pour défendre un projet que les communistes partagent largement, pour le porter partout, dans tous les villages, tous les quartiers, toutes les entreprises des PO. Depuis le début, le PCF a fait preuve de responsabilité en soutenant Jean-Luc Mélenchon, sans contrepartie, sans rien attendre, simplement parce que sur les 11 candidats c’est celui qui peut incarner la prise de pouvoir par le peuple pour transformer la société vers plus de bonheur pour les plus faibles, pour les ouvriers, les salariés, les paysans, les jeunes, les retraités. Nous avons su dépasser, venant de certains à France Insoumise, une attitude parfois agressive à notre égard et un certain mépris pour les communistes qui pourtant sont là depuis le début de l’aventure et ont contribué à ce que Jean-Luc Mélenchon assoie son audience dans toute la France, notamment à partir de 2012. Je vous demande de dépasser les inquiétudes qui pointent pour les semaines à venir, que j’entends ça et là, pour poursuivre nos efforts durant cette dernière semaine, avant le premier tour pour faire élire Jean-Luc. Notre peuple et notre pays en ont tant besoin, soyons cette semaine, comme c’est le cas depuis 2012 au moins, les meilleurs « promoteurs » de la candidature de Mélenchon en gardant notre identité, notre originalité, notre liberté, notre spécificité de communistes français ou…catalans !

Nicolas Garcia.

Jean Luc Mélenchon reste le candidat à la Présidentielle, soutenu par le PCF..

 

Militantes et militants communistes à fond dans la dernière ligne droite pour faire élire Jean Luc Mélenchon.

A l’heure où tous les défenseurs du système libéral, des forces de l’argent, de la bourgeoisie, paniquent et montent au créneau contre notre candidat, comme par exemple François Hollande. A l’heure ou Macron, Fillon, Le Pen, traitent Mélenchon de candidat communiste ou taxent son programme de communiste (ce qui est en partie vrai). Les militantes et militants communistes – Front de Gauche redoublent de présence sur le terrain, pour faire passer à JL Mélenchon le cap du premier tour de la présidentielle et à montrer que nos candidats aux législatives sont les mieux placés pour gagner des députés qui demain défendront à l’Assemblée nationale le programme de notre candidat. Sur le quai Vauban de Perpignan (12 avril), commune de Villeneuve de la Raho (11 avril), commune d’Ortaffa (12 avril).

Nicolas Garcia.