Archives pour la catégorie culture

Militantes et militants communistes à fond dans la dernière ligne droite pour faire élire Jean Luc Mélenchon.

A l’heure où tous les défenseurs du système libéral, des forces de l’argent, de la bourgeoisie, paniquent et montent au créneau contre notre candidat, comme par exemple François Hollande. A l’heure ou Macron, Fillon, Le Pen, traitent Mélenchon de candidat communiste ou taxent son programme de communiste (ce qui est en partie vrai). Les militantes et militants communistes – Front de Gauche redoublent de présence sur le terrain, pour faire passer à JL Mélenchon le cap du premier tour de la présidentielle et à montrer que nos candidats aux législatives sont les mieux placés pour gagner des députés qui demain défendront à l’Assemblée nationale le programme de notre candidat. Sur le quai Vauban de Perpignan (12 avril), commune de Villeneuve de la Raho (11 avril), commune d’Ortaffa (12 avril).

Nicolas Garcia.

Le Département qualifie tous les projets défendus, pour obtenir les financements Interreg-Poctefa.

Mardi 11 avril à Jaca (Aragon) j’ai participé au comité de programmation des projets européens Interreg – Poctefa pour défendre les projets du Département. Nous avons discuté, nous avons débattu, nous avons négocié, dans une sorte de réunion marathon où siègent les départements et régions de part et d’autre des Pyrénées, de l’Atlantique  à la Méditerranée, plus l’Andorre, les Etats français, espagnols, la Generalitat de Catalogne, l’Aragon et la Commission européenne. Au final, tous les dossiers que nous portions et défendions sont qualifiés pour « le deuxième tour » c’est-à-dire pour le comité de programmation qui va décider d’accorder les financements début novembre prochain. Nous y sommes parvenus grâce au bon boulot des techniciens du Conseil départemental et aux liens que j’ai personnellement tissés avec des partenaires tels que la Generalitat de Catalunya. Un moment fort, intéressant et j’espère utile.

Nicolas Garcia

Débat au sein du comité de programmation du Poctefa.

 

JL Mélenchon pour la première fois devant Fillon dans un sondage du jour, notre travail sur le terrain au quotidien paye.

Dimanche 9 avril, les militantes et militants communistes, m’ont accompagnés dans divers vide – greniers ( ELNE, Bocal du Tech, Brouilla), mais aussi des Fraisiades de Théza, au marché de l’huile d’olive et de produits du terroir à Sorède. L’après-midi, nous nous sommes rendus à la fête du chevreau et des produits du terroir à Arles sur Tech. Au cours de cette journée intense nous avons rencontré des centaines de personnes qui nous ont réservé un super accueil pour JL Mélenchon, notre candidat à la présidentielle ainsi que pour ma propre candidature et celle de Sophie Menahem aux législatives du mois de juin.

Une belle journée pleine d’engagement militant qui sans aucun doute contribue à la dynamique et aux intentions de vote de plus en plus favorables au candidat soutenu par le PCF, qui font qu’en cette journée du 9 avril, un sondage vient de paraître le donnant autour de 19% et surtout pour la première fois devant Fillon.

Nicolas Garcia.

Inauguration d’une mise en sécurité du centre-ville de Montescot.

Inauguration d’une mise en sécurité du centre ville de Montescot.
Louis Sala et son conseil municipal avaient bien fait les choses samedi 8 avril pour inaugurer les travaux de mise en sécurité piétonne du centre ville de Montescot. L’occasion de prononcer quelques mots en présence des maires de Corneilla del Vercol et de Théza, de Gaby Terrasa représentant le maire d’Alénya et de Marie Pierre Sadourny, conseillère Départementale. Un discours où il remercia les deux conseillers départementaux du canton pour l’aide obtenue 70% du projet : « A l’heure où on jette systématiquement l’opprobre sur les élus, il est important de dire que Marie Pierre Sadourny et Nicolas Garcia, qui briguent des responsabilités nationales sont des élus qui tiennent leurs engagements ». J’ai eu l’occasion de prendre la parole au nom de Marie Pierre Sadourny et moi même, pour à notre tour remercier Louis Sala, et lui dire combien il était nécessaire de préserver nos départements et nos communes avec leurs prérogatives, menacés aujourd’hui.

Nicolas Garcia.