Catalogne sud : la section AMI du PCF66 adopte une déclaration à l’unanimité!

Au cours de leur conférence de section, le 3 novembre à Alénya, les communistes ont unanimement voté la déclaration suivante, qu’ils vont transmettre aux prisonniers politiques, aux exilés, à la presse et au consulat d’Espagne :

« Benvolguts companyes i companys.
Je vous fais parvenir la déclaration qu’ont adoptée les communistes de la section AMI – Catalunya Nord – territoire de la Côte Vermeille, des Albères, Alénya et la plaine d’Illibéris (Elne). « La section Albères – Méditerranée – Illibéris du Parti Communiste Français, réunie en congrès à Alénya (66) dans le cadre du congrès national du PCF a adopté la déclaration suivante, envoyée aux personnes concernées et rendue publique. A l’unanimité l’ensemble des communistes présents au congrès de la section manifestent leur solidarité pleine et entière aux prisonniers et exilés politiques catalans ainsi qu’à leur famille. Les communistes de notre section considèrent avec indignation qu’aucune réquisition faite à l’encontre des personnes poursuivies par la justice et l’Etat espagnols n’est justifiée car pas un des actes qui leur sont reprochés ne constitue un délit en démocratie. Ces emprisonnements et ces procès sont une atteinte aux droits de l’Homme et du Citoyen. Les prisonniers politiques doivent être libérés immédiatement et les exilés doivent pouvoir rentrer chez eux libres. En outre toute poursuite à l’encontre de citoyens accusés des mêmes délits ou simplement d’avoir exigé la libération des prisonniers politiques est inacceptable et doit être annulée. »

« Benvolguts companyes i companys, us enviem la declaració aprovada pels comunistes de la secció AMI-Catalunya Nord-territori de la Côte Vermeille, les Alberes, Alenya i la plana de Illibéris (Elna).
La secció Albères-Méditerranée-Illibéris del Partit Comunista Francès, reunida en Congrés a Alenyà (66) en el marc del Congrés Nacional del PCF, va adoptar la declaració següent, enviada als presoners politics catalans i feta pública. Per unanimitat tots els comunistes presents al Congrés de la secció son totalment solidaris amb els presos politics, els exiliats Catalans i les seves famílies. Els comunistes de la nostra secció consideren amb indignació que cap requisicio contra les persones perseguides pel poder judicial espanyol i l’estat es justifica, perque cap dels actes dels quals son acusats, es un delicte en democràcia. empresonamen i judici constitueixen una violació dels drets humans i ciutadans. Els presoners politics han de ser alliberats immédiatement i els exiliats poder tornar a casa lliures! A més qualsevol procediment judicial en contra de ciutadans acusats dels mateixos delictes o simplement d’haver manifestat per la llibertat dels présos no es pot acceptar i ha de ser annulat. »

Alénya, le 3 novembre 2018.

Congrès de la section du PCF Albères – Méditerranée – Illibéris

Marie-Françoise Sanchez.                                        Nicolas Garcia

Secrétaire de la section.                                            Secrétaire Départemental du PCF66.   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *