Bientôt le nouveau collège d’Elne sera doté d’une fresque évoquant notamment la Maternité d’Elne.

L’artiste s’appelle Manuel Sierra, il vit en Espagne, a un talent fou et contrairement à d’autres qui « sévissent » sur la commune, quand il vient à Elne pour peindre sur la Maternité et la retirada, il ne se fait pas payer. Dans notre cité, le peintre, ami personnel de Serge Barba, enfant de la Maternité et secrétaire de l’association DAME, a déjà travaillé et à chaque fois la municipalité actuelle lui a mis des bâtons dans les roues. Manuel Sierra devait déjà réaliser sa  fresque à l’Espace Gavroche à l’époque où j’étais maire, nous avions contractualisé avec lui, mais à son arrivée la nouvelle municipalité en a décidé autrement.  Le mur d’une élue d’opposition, Annie Pezin, a alors accueilli l’œuvre de l’artiste. Ce dernier a aussi travaillé à une fresque avec les enfants de l’école primaire Joseph Néo, au départ elle devait être faite sur un mur abrité par le préau de la vieille école, nouveau refus de la municipalité! Il a donc été décidé d’inscrire son œuvre sur un support mobile et ensuite de l’accrocher a l’endroit prévu initialement, compte tenu que les élèves ont participé au tableau géant. Le directeur, également élu de l’opposition (le détail a de l’importance), pensait avoir toute latitude pour le faire, que nenni! Là aussi, un refus est tombé par la voix de l’élue en charge des écoles, la même qui au dernier conseil municipal a répondu à Roland Castanier, je cite : « votre fresque vous n’avez qu’à l’accrocher là bas au mémorial pour les juifs et compagnie ». L’œuvre de Manuel, désormais nomade, est actuellement exposée à l’inspection académique 66. Nous pouvons aujourd’hui nous réjouir que Manuel Sierra ait pu revenir exercer son art à Elne pour la troisième fois. En effet, il vient de réaliser une nouvelle « peinture murale » autour du thème de la Maternité, de l’exil, d’Elisabeth Eidenbenz et, cette fois, aucun problème ni avec le support, ni avec le lieu  d’accrochage. En effet sur proposition de l’association Dame et de Serge Barba son « animateur », avec le soutien efficace de Marie Pierre Sadourny et de moi-même, Conseillers Départementaux du canton « La plaine d’Illibéris », le Conseil Départemental, en charge des collèges, a accepté que Manuel Sierra réalise son œuvre sur un mur du nouveau collège Paul Langevin, tout en donnant la dimension d’un projet pédagogique entrainant la participation des élèves du nouveau CES Paul Langevin. Voilà une approche large bien différente de celle, très étroite, de la commune d’Elne.

Nicolas Garcia.

5 réflexions au sujet de « Bientôt le nouveau collège d’Elne sera doté d’une fresque évoquant notamment la Maternité d’Elne. »

  1. Je crois d’ailleurs que toute l’assemblée présente et nous étions nombreux, a été choquée par l’intervention nullissime de Mme Girald Lopez sans que le maire ne l’a reprenne. On démissionne les ministres pour incompétence. Je crois que cette intervention mérite une sanction non seulement pour le contenu mais également pour son agressivité. D’ailleurs, l’agressivité est toujours palpable dans les interventions de ces élus. Je suis sortie de ce CM écoeurée et en colère.

    1. Oui comme par hasard ce conseil n’a pas été enregistré, la bande a été effacée ou ne s’est pas enregistrée. Si ce n’était pas si grave ce serait à mourir de rire. Mais je me réserve encore le droit de porter plainte pour propos à la limite de l’antisémitisme et si cela arrive, la justice souhaitera sûrement entendre cette dame huissier qui était là et qui ne peut mentir aux questions d’un procureur ou d’un juge.

      1. Comment pas enregistré ? L’huissier Maître Cuny écrivait tout.
        La rédaction d’un procès verbal par huissier payait avec nos impôts ! Ils devaient avoir la trouille. ..

    1. Tu oses dire que je ment Michel Guisset, tu oses die que je ment quant 60 personnes au moins ont entendu ce qu’a dit l’élue dont je parle? Vous êtes incapable d’assumer même cela. En juin vous avez couvert deux voyous qui se baladent à minuit avec bombe lacrymogène et bâton quand ils arrachent des affiches dans une élection qui ne les concerne pas et sur un rond point qui se trouve dans le village voisin. Et là vous protégez une élue qui tient des propos antisémites. Sur quoi ai-je menti? Vous refusez que l’œuvre de Manolo Sierra soit accrochée à l’école primaire Joseph Néo sans savoir expliquer pourquoi. Tu vas voir rapidement qui va avoir le retour de bâton, d’ailleurs tu le sent déjà non?. Et puis assume un peu, soit courageux tu expliques à qui veut t’entendre qu’à la mairie il y en a que deux qui commandent seuls le maire et son fidèle vrai premier adjoint, cela non plus tu ne l’assumes pas. Tant de lâcheté tu devrais avoir honte!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *