Pour arrêter de les exploiter, de les frapper, de les tyranniser, de les violer, de les tuer, il y a des décisions politiques à prendre de toute urgence!

Mardi soir 9 juillet à Perpignan au cours de la manifestation convoquée par l’association «femmes solidaires» en réaction aux terribles violences dont ont été victimes trois femmes dont deux sont décédées dans les PO en quelques jours, la colère et l’émotion étaient palpables. Les yeux se sont mouillés, les poings se sont serrés d’autant plus facilement que la maman de l’une des récentes victimes perpignanaises de féminicide était présente.
Pas loin de 400 citoyen.es , élu.es, syndicalistes, militant.es politiques et associatifs… ont défilé en centre ville pour dire « stop ça suffit! » et exiger du gouvernement des moyens humains et financiers immédiats, à la hauteur de la gravité de la situation. Il n’y a en effet aucune fatalité à ces féminicides, dont beaucoup pourraient être évités!

Nicolas Garcia.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *